Nous favorisons l’atteinte des objectifs climatiques de la COP21.

Publié le 8 octobre 2020

Lecture 3 min

La France est depuis longtemps active dans la lutte contre le dérèglement climatique. Les engagements de réduction des émissions de gaz à effet de
serre qu’elle a pris lors de la COP21 nous tiennent particulièrement à cœur.
Grâce aux gaz renouvelables, énergie sûre qui contribue à préserver notre planète, nous favorisons clairement l’atteinte de ces objectifs.

COP21 : la France se mobilise en faveur du climat​

Pour limiter le réchauffement climatique, et son impact sur la planète, la COP21 a établi qu’il ne fallait pas que la hausse des températures dépasse les 2°C d’ici 2100. Pour atteindre cet objectif, la France a adopté en 2015 la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV). Parmi ses objectifs principaux, elle s’est fixée une réduction de 40% de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et de 75% d’ici 2050 (par rapport au niveau de 1990). Pour ce faire, elle s’est engagée sur l’évolution du mix énergétique qui consiste à porter à 32% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale en 2030, et à réduire de 50% la consommation énergétique à horizon 20501.

La neutralité carbone à l’horizon 2050​​

Introduite par la LTECV, la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) est la feuille de route de la France pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Elle définit ainsi une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs d’activités :

  • Réduction de 29% des émissions dans le secteur des transports,
  • Réduction de 12% des émissions dans le secteur de l’agriculture,
  • Réduction de 24% des émissions dans le secteur de l’industrie,
  • Réduction de 33% des émissions dans le secteur de la gestion des déchets2.

Les gaz renouvelables peuvent jouer un rôle majeur dans cette trajectoire nationale qui mobilise l’ensemble des acteurs de notre société.

 

Des industriels souvent pointés du doigt​

Le secteur de l’industrie emploie près de 3 millions de personnes en France. Il représente à lui seul 12,4% du Produit Intérieur Brut (PIB), dont 10% pour l’industrie manufacturière. Mais, aux côtés des quelques 870 milliards d’euros hors taxes de chiffre d’affaires engendrés par l’industrie manufacturière, il faut opposer les 18% d’émissions de carbone qu’elle génère, dont 1/3 lié aux combustibles utilisés1. Les industries les plus gourmandes en carbone sont celles de l’acier, du ciment, du sucre, de l’aluminium, du verre, ou encore du papier et du carton

La décarbonation du bilan énergétique d’un pays consiste à réduire progressivement sa consommation de combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz naturel), principalement responsables des gaz à effet de serre.

Gaz renouvelables : les industriels ont une carte à jouer​

Énergie 100% renouvelable au service de l’économie circulaire, les gaz renouvelables offrent une vraie alternative aux industriels. Elles leur permettent en effet de réduire significativement leurs émissions de gaz à effet de serre et d’améliorer la qualité de l’air. En outre, grâce à des technologies comme la pyrogazéification ou la gazéification hydrothermale, elles peuvent aussi valoriser leurs déchets en les transformant en énergie renouvelable et bas-carbone.

Ces atouts ne sont pas les seuls : les gaz renouvelables offrent les mêmes qualités que le gaz naturel. C’est une énergie fiable, stockable, et adaptée aux process de production en continu.

Que ce soit au niveau de son mode de production, ou de son utilisation, les gaz renouvelables sont amenés à jouer un rôle majeur dans un système énergétique neutre en carbone à l’horizon 2050.

Qu’est-ce que la COP21 ?

Une COP est une conférence internationale sur le climat réunissant chaque année les pays signataires de la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC). Durant celle organisée par la France en 2015 (la COP21), un accord en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique a été ratifié par la quasi-totalité des pays du monde afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.